13-phenix-la-reinvention-de-soi13 LE PHENIX
La Réinvention De Soi

Si la parenté unissant le Benu égyptien au Phoinix grec est scientifiquement établie depuis quelques années, Zhang Hongzhao fut sans doute le premier, en 1918, à établir un lien phonétique et symbolique entre le Phénix méditerranéen et le Fengkuang chinois.

D’après un grand nombre de textes, ce Phénix œcumênique représente l’incarnation animale du Soleil et du renouvellement cyclique. Roi des oiseaux fabuleux, la beauté flamboyante, avec des inscriptions qui couvrent un plumage à dominante rouge, il habite dans les montagnes de contrées lointaines associées au Sud, et n’apparaît dans le monde humain qu’en de très rares occasions pour annoncer un événement de bon augure, nimbé de lumière et accompagné d’un cortège d’oiseaux.

La littérature méditerranéenne fait du Phénix un rêve d’éternité. Lorsqu’il sent venir sa mort, il se construit un bûcher d’aromates, l’incendie, s’y consume et renaît de ses cendres, instaurant un nouveau cycle de plusieurs siècles

Le nom FOYN évoque donc le Phénix traversant différentes cultures, et le jeu du Phénix a pour vocation de servir de socle symbolique à une « culture foyn». Les personnes qui s’y adonnent se nomment d’ores et déjà les «foyn », et le suffixe « foynf(o). » permet de construire les mols dérivés, tels « foynart» (création artistique utilisant le Jeu), « foynologie » (recherche sur le jeu), «foynaddict», « foyndation » … La Flamme 13 est aussi appelée la « Flamme sans Nom».

L’étude de la place centrale que le nombre 13 tient dans le jeu demanderait un livre à elle toute seule. Ce nombre fait l’objet d’une peur superstitieuse le plus sérieusement prise en compte dans nos sociétés modernes. Le moins que l’on puisse dire alors, c’est que le Jeu du Phénix constitue le meilleur antidote à la triskaidékaphobie, ou « phobie du nombre 13 » (en grec, treiskaideka). Du nombre de cartes ( 13 x 2) au numéro désignant le Phénix qui donne son nom au Jeu, Je 13 y est omniprésent, séparant ainsi les ondes de choc et de charme des Flammes franches et folles.

Au cours d’une partie, la Flamme 13 indique une page qui se tourne. L’ancienne situation s’achève et laisse place à une nouvelle, plus en phase avec la vie. Le procédé de cc changement réside dans une transformation intrinsèque, une mutation qualitative et non quantitative.

La nature d’un être ou d’une situation opère une mutation, qui refait circuler l’avenir et la créativité. Le stérile meurt pour devenir fécond ; la conscience sclérosée implose pour s’éveiller à clic-même et suivre de nouveaux flux. Sortie du tunnel dans une lumière éblouissante, sortie de crise dans l’apparition d’une conjoncture inédite, sortie des blocages et des enfermements dans une apothéose qu’aucun élan contraire ne peut réfréner.

La Flamme de la troisième option, entre naître et mourir, commencer et finir: renaitre. Prolonger l’existence en en réinventant le cours.

La triple queue du Phénix, en forme de chaines métalliques, symboliserait d’après Imre la structure de la matière, d’où procèdent les mutations. Sa huppe possède quatre boules – le nombre du temps (saisons), de l’espace (directions cardinales), et de la vie (ADN). La forme de ses pattes rappelle l’humain sous l’animal fabuleux. Sa tête, androgyne, est orientée vers l’avenir.

Sou lui: une vaste étendue de villes et de nature en flammes, bordée de mer et de nuages. La Terre est son bûcher. C’est en incendiant les affaires humaines et les préoccupations bassement terrestres qu’il retrouve son essor et renait dans le Soleil.

La Flamme 13 appartient on ne peut plus à l’onde de choc, débauche d’énergie au service de l’énergie elle-même, de sa réémergence intarrissable. Mais elle appartient aussi à l’onde de charme avec un même degré de puissance, ce qui en fait une carte paradoxale (charme et choc) et paroxystique (comble du charme et comble du choc).

Dans une partie, LE VOYAGE traduit une transition d’état, une translation, une transgression; la Flamme 13 traduit, elle, une transmutation d’état, une autogenèse, une révolution. Ces deux Flammes sont les manifestations les plus pures de la Vie – une Vie qui est mouvement (LE VOYAGE) et métamorphose (13)-, c’est pourquoi leur fréquence d’apparition est statistiquement supérieure aux autres Flammes.

 

Pour en savoir plus sur ce Jeu, connectez-vous sur la chaine Youtube du Repère

Jeux : Le Jeu du Phénix. Tarot Philosophique

Auteur : Vincent Cespedes

Illustratrice : Aline Zalko

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

00-logo-amazon Cliquer ici pour commander ce Jeu sur Amazon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer